Le club

Le Jeong Tong Taekwondo Dojang

 

Le mot du “prof “

 

Par définition, le Dojang est le lieu où les pratiquants s’entraînent. En coréen, Jeong Tong signifie originel.

Le Jeong Tong Taekwondo Dojang propose une approche martiale de la discipline dont les valeurs principales sont le respect de soi et de l’autre, la discipline, la maîtrise de soi, l’amitié. Cette approche permet l’apprentissage de ses propres limites dans un premier temps, le dépassement de soi, dans un deuxième temps.

Le Taekwondo tel qu’il est enseigné et pratiqué au Jeong Tong Taekwondo Dojang s’adresse aux personnes de tous âges, aussi bien aux hommes, qu’aux femmes.

Cette approche du Taekwondo et des valeurs citées précédemment m’ont été transmises par mon Maître Guy Friess. N’hésitez pas à aller sur son site le Paris Taekwondo Académie et à lire les témoignages des membres du Jeong Tong Taekwondo Dojang.

 

Sébastien Lê

Sébastien Lê est enseignant-chercheur à Agrocampus Ouest. Il a commencé la pratique du Taekwondo il y a plus de 20 ans avec Maître Guy Friess. Il enseigne le Taekwondo depuis plus de 15 ans.

 

Témoignages des membres du Jeong Tong Taekwondo Dojang

 

“Aujourd’hui je ne conçois pas une semaine sans pouvoir m’entraîner et revoir les gens du club.”

“Quand on vient en cours, on entre dans un cadre particulier, avec certaines règles à respecter. Cela crée un esprit de groupe qui est vraiment agréable, tout le monde progresse, et on est motivé pour la séance suivante! (même si on a des courbatures;))”

“(…) le club Jeong Tong Taekwondo Dojang représente un cadre pour que notre pratique soit reconnue par la FFTDA, un moyen de s’impliquer plus dans cette pratique en la faisant connaître et en participant à son développement.”

“Le club Jeong Tong Taekwondo Dojang est pour moi un club très chaleureux. On y transpire avec plaisir! Les abdos en souriant (mais pas toujours), les gainages, les pompes … toute une panoplie d’exercices qui font que je ressors d’un cours en ayant l’impression d’avoir bougé et de m’être dépensée. Sans trop m’attarder, si je devais décrire ce qu’est le club pour moi, les mots expérience humaine, respect, dépassement de soi et apprentissage suffisent. Quand on a commencé on ne peut plus s’arrêter.”

“Pour moi, il est important dans un club de retrouver plusieurs éléments indispensables pour progresser : de la rigueur dans l’enseignement du Taekwondo ainsi qu’un esprit de groupe. Avec des gradés motivés par l’enseignement de cette discipline, la découverte d’une culture et des liens forts entre les différents membres, je suis satisfait d’être membre de ce club.”

“J’y apprends les différentes techniques de self-défense et de combat dans l’ambiance du club qui est très agréable, qui inspire le respect, le calme et la rigueur et où l’on apprend à canaliser notre énergie.”

“Mes deux plus grands souvenirs sont sans hésitation mon premier entraînement et le repas chinois auquel nous avions tous participé, du wok à l’assiette, pour le plus grand plaisir de nos papilles gustatives!”

 

Nos ceintures noires

Parcours en taekwondo

Après un long parcours de gymnaste, j’ai débuté le taekwondo en 1979 à l’USCORG à Paris où officiait Maître Reynald VARASSE ; un apprentissage du taekwondo « à l’ancienne » dans un esprit résolument traditionnel fait d’abnégation, de sueur, de modestie, de respect du lieu, du Maître et des autres, de dépassement de soi, de discipline et d’intenses entraînements.

J’ai connu ensuite une longue période d’arrêt de 14 ans avec une pratique occasionnelle, et j’ai repris en 2000 avec 20 ans de plus au compteur. Cette passion ne m’a jamais quitté, la rencontre de Sébastien Lê et la découverte du Jeong Tong en 2012 a signé un retour à ma pratique traditionnelle de prédilection.

  • 1980 – 1983 : Début du taekwondo à l’USCORG de Paris avec Maître Reynald Varasse
  • 1984 – 1999 : Pratique occasionnelle du taekwondo, de la boxe française et du kung-fu
  • 2000 – 2005 : Pratique à l’ASSL Paris avec Maître Jesse Van Thuyne et Maître Janaïna Lemoine-Coutinho
  • 2005 : Ceinture noire 1er dan
  • 2006 – 2007 : Entraînements au Kuzheol de Châteaugiron avec Maître Arnaud Anschutz
  • 2010 – 2013 : Entraînements à l’ATRM de Rennes avec Maître Lahoucine Idnarour
  • Depuis 2014 : Pratique au Jeong Tong de Rennes avec Sébastien Lê
  • 2016 : Ceinture noire 2ème dan
  • 2018 : Obtention du Diplôme d’instructeur fédéral ( D.I.F.)

Compétitions

  • 2003 : Open international technique de Paris
  • 2004 : Open international technique du Luxembourg, 2ème place
  • 2005 : Championnat combat d’Ile-de-France, 1ère place en vétéran 2 -58kg et Championnat de France combat, 3ème place en vétéran 2 -58kg
  • 2006 : Championnat combat de Bretagne, 2ème place en vétéran -58kg et Championnat de France combat, 3ème place en vétéran 2 -58kg
  • 2013 : Championnat de Bretagne technique, 1ère place en individuel
  • 2014 : Championnat de Bretagne technique, 1ère place en individuel, 1ère place en équipe (avec S. Lê et T. Cauderlier) et Championnat de France technique, individuel et en équipe
  • 2016 : Championnat de Bretagne technique, 2ème place en individuel
  • 2018 : Championnat de Bretagne technique, 1ère place en individuel Championnat de France technique

Pourquoi le Jeong Tong

Un monde en soi et un état d’esprit au dojo et en dehors. Je retrouve dans ce club, les ressorts de ma passion du début : le besoin de se dépasser, le contexte pour le faire.

Ici, nous allons ensemble, plus loin que l’habitude, et encadrés d’une intelligence d’enseignement et d’une grande expérience traditionnelle en la personne de Sébastien Lê, par ailleurs passionné de son art et surtout apte à l’insuffler chez les autres.

Last but not least : un club créatif, plein de projets, de bonne humeur et de sourires.

Parcours en taekwondo

Pas sportif dans l’âme, j’ai pratiqué l’Aïkido pendant le lycée. Après une pause pendant la prépa, j’arrive à Rennes et décide de continuer la pratique d’un art martial. Mais pas le temps de chercher un club, sur le campus on peut pratiquer du Taekwondo, enseigné par Sébastien Lê. Ça y est, j’ai trouvé mon art martial et ce qui va avec, un « maître ». Du coup on sue, on a mal, on aime ça et même on en redemande.

Même si professionnellement la vie nous fait aller loin, tout ce que je sais, que j’aime et que je transmets du Taekwondo vient de Sébastien Lê.

  • 2008 : Début du Taekwondo à Rennes avec Sébastien Lê dans un cadre universitaire
  • 2011 : Création du Jeong Tong Taekwondo Dojang
  • 2012 : Ceinture noire 1er dan
  • 2013 : Obtention du Diplôme d’instructeur fédéral ( D.I.F.)
  • Depuis 2013 : Enseigne au club de St Maximin la St Baume

Compétitions

  • 2011 : Champion de Bretagne combat catégorie +80kg
  • 2012 : Champion de Bretagne technique en équipe avec Thibaut Cauderlier et Etienne Carre
  • 2012 : Participation au championnat de France technique en équipe, 5ème place

Pourquoi le Jeong Tong

Parce qu’on a créé le Jeong Tong… Parce qu’on voulait sortir d’un cadre universitaire ; parce qu’on voulait confronter notre pratique à ce qui se passait ailleurs en compétition ou en passage de grade ; parce qu’on voulait plus de pratiquants que juste les étudiants de l’agro et rares ovni de passage.

Et pour mettre un nom sur ce qu’on vivait ensemble, pour dire ailleurs «je viens de là et voilà avec qui j’ai pratiqué, qui m’a appris, et si vous ne connaissez pas tant pis pour vous». Enfin pour partager avec tout le monde ces maximes (voire proverbes) : « On vit ensemble, on meurt ensemble !» « Mon corps n’est pas une poubelle… »

Parcours en taekwondo

J’ai commencé à pratiquer le taekwondo en décembre 2007 sous la direction de Sébastien Lê au sein de ce qui allait devenir le Jeong Tong Taekwondo Dojang.

J’ai ainsi pu participer à plusieurs championnats régionaux techniques et combats entre 2007 et 2012. En 2007, je me suis entraîné pendant 7 mois au club de Taekwondo de Vienne, axé sur le combat.

En 2013, une rupture du ménisque à l’entraînement m’a obligé à arrêter les entraînements pendant 9 mois, avant de reprendre et de préparer le 2ème dan.

De 2015 à 2017, j’ai eu l’occasion de m’entraîner au Centre Régional de Taekwondo de Kien Giang au Vietnam, sous la direction de Maître Hoa (6ème dan).

J’ai également participé plusieurs fois au stage exceptionnel de taekwondo organisé à Paris par Maître Guy Friess et Maître Byeon Kyeong-Suk.

  • 2007 : Début de la pratique du Taekwondo
  • 2007 – 2012 : Entraînement au Jong Tong Taekwondo Dojang
  • 2012 : Obtention de la ceinture noire 1er dan
  • 2012 : Entraînement pendant 7 mois au club de Taekwondo de Vienne
  • 2014 : Ceinture noire 2ème dan, major de promotion
  • 2015-2017 : Entraînement au centre régional de taekwondo de Kien Giang (Sud Vietnam) sous la direction de maître Hoa et préparation du 3ème dan.

Compétitions

  • 2008 : Championnat de Bretagne combat
  • 2008 : Open combat de Larmor Plage
  • 2009 : Championnat de Bretagne combat
  • 2012 : Championnat de Bretagne technique: 1ère place en individuel, 1ère place en équipe (avec Vincent et Thibault). Participation au championnat de France technique en individuel et en équipe. 5ème place en équipe

Pourquoi le Jeong Tong

La pratique du taekwondo au Jeong Tong Taekwondo Dojang est une pratique complète. Sébastien Lê enseigne à ses élèves les approches de combat traditionnel, sportif, sans oublier les techniques de self défense coréenne (Ho Shin Sul) ou encore le contrôle de son souffle.

C'est un club dynamique et en plein expansion, où la rigueur et la discipline dans la pratique se partagent dans la convivialité et l'amitié.

Sur le choix du club : j'ai vu de la lumière et ça avait l'air sympa. Après, quand on y est, on y reste!

Parcours en taekwondo

J’ai débuté ma pratique des sports de combat en 2002 avec la boxe française pendant 3 ans. J’ai découvert le taekwondo en 2010 via les activités sportives proposées par l’école d’ingénieur INSFA à Rennes et grâce à ma rencontre avec Vincent Arcusa et Etienne Carré, tous deux élèves au Jeong Tong ; j’ai ainsi commencé à pratiquer sous la direction de Sébastien Lê.

Malgré quelques interruptions dues à des voyages, j’ai continué les entraînements au Jeong Tong jusqu’en 2015.

Suite à mon déménagement à Lyon, j’ai pratiqué pendant 6 mois au club Baraban puis ai interrompu les entraînements pendant presque 2 ans, en reprenant en parallèle la boxe française. En octobre 2017, mon retour sur Rennes m’a permis de recommencer la pratique au Jeong Tong.

  • 2010 : Début de la pratique du taekwondo avec Sébastien Lê
  • 2015 : Ceinture noire 1er dan
  • 2015 : Entraînements au club Baraban (Lyon)
  • 2017 : Reprise des entraînements au Jeong Tong
  • 2018 : Ceinture noire 2ème dan

Compétitions

  • 2013 : Championnats de Bretagne combat, 3ème place catégorie senior en -63kg
  • 2013 : Open de casse de Larmor plage
  • 2018 : Championnat de Bretagne combat, 1ère place catégorie senior en -63kg
  • 2018 : Championnat de Bretagne technique

Pourquoi le Jeong Tong

Je me suis senti tout de suite à ma place au Jeong Tong Taekwondo Dojang. La pratique et les cours dispensés bénévolement par Sébastien Lê correspondaient parfaitement à l’image que je me faisais de cet art martial : un mélange de discipline, de goût de l’effort et d’esprit de groupe.

Les valeurs transmises au club sont celles du taekwondo traditionnel, et elles m’ont permis de m’accomplir en tant qu’élève et en tant que personne. J’ai eu l’occasion de tester différents clubs et le Jeong Tong reste pour moi celui qui correspond le plus à ma pratique du Taekwondo.

L’envie de s’entraîner ensemble, la personnalité du Maître et les belles amitiés qui se créent au cours du temps sont pour moi les piliers qui me font avancer dans la connaissance et l’apprentissage du taekwondo.

Parcours en taekwondo

J'ai commencé le Taekwondo à Paris en 2013, sous l'enseignement de Maître Razafimanantsoa. Après 5 mois de taekwondo universitaire, en parallèle de la muay thaï et de la boxe française, j'ai déménagé à Rennes à la fin de mes études et entrepris de continuer.

Lors de mes cours d'essai, l'ATRM a eu la gentillesse de me réorienter vers le Jeong Tong Taekwondo Dojang, pensant que je me plairais davantage dans un club technique.

  • 2013 : Début de la pratique au Centre Sportif Jean Talbot (Paris), sous l’enseignement de Maître Razafimanantsoa
  • Depuis 2013 : Entraînements au Jeong Tong avec Sébastien Lê
  • 2016 : Ceinture noire 1er dan
  • 2018 : Ceinture noire 2ème dan

Pourquoi le Jeong Tong

Mes premiers entraînements avec Sébastien Lê ont été décisifs. Tout en continuant la boxe thaï et en essayant le Kung-Fu, j'ai découvert un club qui proposait ce que j'attendais d'un art martial : le respect des autres, la discipline et la rigueur, la recherche de la maîtrise de soi, le respect et l'écoute de son corps, le dépassement de soi, la solidarité, le courage, l'amitié... des éléments à mon sens essentiels à la pratique d'un art martial, entièrement conditionnés par la présence de Sébastien Lê.

C'est sous son impulsion que je me suis peu à peu investie dans l'association en devenant secrétaire puis présidente et en me consacrant entièrement à la pratique du Taekwondo.

Peu intéressée par l'aspect compétitif, j'essaie d'accomplir ma vision de la discipline sur l'exemple de mon Maître, en participant à l'épanouissement des pratiquants et en aidant à faire du club un endroit où ils pourront trouver davantage qu'un sport.

Le Jeong Tong est devenu pour moi bien plus qu'un club et fait partie intégrante de ma vie, les valeurs qu'il m'apporte sont également celles que j'essaie d'appliquer dans mon quotidien.

Aujourd'hui, je ne conçois pas de ne pas m'entraîner ou réfléchir à ma pratique tous les jours, ne serait-ce que 15 minutes, et j'espère réussir à rendre, grâce à mon investissement, un peu de ce que ma pratique et l'enseignement de Maître Lê m'apportent.

Parcours en taekwondo

    J’ai commencé le taekwondo au Millenium Dojang en 2011, puis à l’ATRM à Rennes en 2012-2013. Préférant le côté technique et traditionnel du taekwondo, j’ai ensuite choisi d’aller au Jeong Tong en 2012, et je m’y entraîne toujours aujourd’hui.
 
  • 2011 : Ceinture orange
  • 2012 : Ceinture violette
  • 2014 : Ceinture rouge
  • 2017 : Ceinture Il Poom

Compétitions

  • 2015 : Open technique international de Lille
  • 2017 : Critérium technique de Bretagne

Pourquoi le Jeong Tong

Plusieurs raisons m’ont fait choisir le Jeong Tong : il s’agit du seul club de taekwondo qui fait vraiment de la technique à Rennes, ce qui rend l’enseignement riche et varié. L’ambiance y est vraiment bonne, il y a beaucoup de communication entre les pratiquants et une vraie cohésion de groupe.

Parcours en taekwondo

J’ai découvert le taekwondo en assistant à la coupe de l’ambassadeur à Lyon en 2014, que je suis allé voir par curiosité. J’ai beaucoup aimé la démonstration technique. En revenant sur Rennes, j’ai donc cherché un club pour essayer et je n’en suis jamais parti.

Compétitions

  • 2016 : Championnat de Bretagne combat : 2ème place en senior -68kg
  • 2017 : Championnat de Bretagne combat : 2ème place en -68kg
  • 2018 : Championnat de Bretagne combat : 1ère place en -74g

Pourquoi le Jeong Tong

Pour les gens avant tout. Pour l’aspect traditionnel évidemment, qui se fait rare de nos jours. Mais tous les secteurs du taekwondo sont abordés, ce qui crée des entraînements très diversifiés.

Parcours en taekwondo

Après 2 ans de Capoeira angola, j’ai débuté le Taekwondo au Jeong Tong en 2014. J’ai obtenu ma ceinture noire 1er dan en 2018 après 4 ans d’apprentissage avec Sébastien Lê.

Pourquoi le Jeong Tong

Dès le début j'ai été accroché par la qualité de l'enseignement, axé sur une compréhension en profondeur des mouvements.

Dans un second temps, le mélange entre l'état d'esprit martial et la cohésion du groupe ont rendu le Jeong Tong très important pour moi.

Enfin les valeurs que porte l'association, notamment la solidarité et le dépassement de soi, se traduisent directement dans la pratique proposée et font également partie des raisons pour lesquelles je continue avec le Jeong Tong.

Parcours en taekwondo

J'ai pu pratiquer le judo durant l'enfance et cela a duré 5ans. Puis je suis retourné vers les arts martiaux avec de l'aïkido que j'ai pratiqué pendant un an, avant d’arrêter à cause des études.

Lorsque j'ai commencé le Taekwondo,  j'avais un fort besoin de m'investir dans une discipline martiale et physique ; j'avais auparavant pu faire des séances d'essai au Jeong Tong,  sans pouvoir continuer.  Le second essai a été concluant et je ne me suis pas arrêté depuis 5 ans.

Compétitions

2 participations aux championnats combat de Bretagne

Pourquoi le Jeong Tong

J'ai choisi le Jeong Tong pour le sérieux et l'intensité de la pratique martiale du Taekwondo.  Petit à petit (après deux ans) je me suis rendu compte que le Taekwondo transmis par notre maître m'apportait une meilleure condition physique et également plus de sérénité intérieure.

Paradoxalement, le Taekwondo est aussi un moyen pour me mettre en difficulté ; certains entraînements et les passages de grades sont d’ailleurs pour moi des situations qui me donnent l'occasion de me mettre en situation de stress et cela me permet de travailler certains défauts impossibles à améliorer autrement.

J'aime le Taekwondo car il me permet de dépasser mes propres limites, ce qui me permet d'améliorer ma condition physique et psychologique. Et aujourd'hui,  j'espère partager cette passion avec chacun des membres de l'association, dans un cadre où chacun veille sur l'autre.

Parcours en taekwondo

J’ai commencé le Taekwondo en Septembre 2014 à Caen avec Maître Park Pil Won au club “Caen Taekwondo Académie”. Je n’ai jamais été sportif avant mes 21 ans et je souhaitais améliorer ma qualité de vie sur le long terme.

Pourquoi le Taekwondo ? J'ai été impressionné par le côté démonstratif de l'art et ai constaté que c'était une discipline qui ne négligeait pas le côté martial pour autant.

J’ai essayé d’autres arts martiaux et sports de combats comme le kung fu, le krav maga, la boxe française et anglaise, le Judo ou encore du nunchaku. Je n’y ai pas trouvé plus d'affinités qu'avec le Taekwondo. Je suis arrivé au Jeong Tong en Mars 2017 après avoir quitté Caen pour la fin de mes études.

Compétitions

Je n’ai jamais fait de compétitions avant d’arriver au Jeong Tong. En 2018, j'ai pu participer aux événements suivants :

  • Championnat de Bretagne combat (Janvier 2018) : Médaille d’argent (2eme place)
  • Championnat de Bretagne Poomsae (Février 2018) : Première place
  • Championnat de France Poomsae (Mai 2018)

Pourquoi le Jeong Tong

Avant d’arriver à Rennes, j’ai vérifié sur internet s’il y avait au moins un club de Taekwondo. Le Jeong Tong était le premier club référencé par Google et a été le premier à qui j’ai rendu visite. Je suis resté car il m’a satisfait dès la première séance.

Le club apporte à la fois un sentiment d'accomplissement et de petitesse par rapport à la marge de progression offerte par le maître. C'est une vraie chance de bénéficier des enseignements de celui-ci qui nous offre un chemin complet, riche, intéressant et très agréable à parcourir.

Parcours en taekwondo

J'ai fait du Viet Vo Dao pendant deux ans à Lyon avant de quitter la ville après le lycée. Après une longue interruption, j'ai repris des cours, cette fois d'Aïkido, pendant 2 ans encore, mais mon club a fermé. J'ai alors encore une fois fait un long break, avant de me décider à reprendre une activité martiale.

J'ai choisi le taekwondo pour sa pratique tonique et aérienne, avec la ferme intention de ne pas me laisser arrêter une nouvelle fois par les circonstances. Après trois ans de pratique, j'ai changé de ville et de département.

J'ai rejoint nouveau un club de taekwondo très dynamique avant de rencontrer Sébastien Lê et rejoindre le Jeong Tong - tout en conservant ma pratique dans le premier club qui m'avait accueilli.

Compétitions

  • Ceinture jaune, j'ai fait deux fois le critérium du Dragon Celtik à Carantec.
  • Ceinture bleue, je suis allé représenter le club du Dragon Celtik à une démonstration de Ho Shin Soul que j'ai remportée à ma grande surprise.

Pourquoi le Jeong Tong

Le Jeong Tong est un club qui maintient la discipline dans la tradition. C'est important pour un art qui se transmet par filiation et encore plus pour un art martial. Cela améliore l'engagement, la concentration et la sécurité de tous.

Le Taekwondo représente des valeurs qui vont au-delà de la pratique sportive. Le club explicite, encourage et renforce ces valeurs, telles que le don de soi, la générosité, l'aide à ceux qui sont dans le besoin, le respect, la liberté, la responsabilité… Concrètement, l'engagement du club dans le Céci-Taekwondo en est une émanation et le groupe fourmille d'idées et d'initiatives.

La raison principale cependant, c'est la rencontre avec un Maître, qui n'est pas un pratiquant comme les autres, mais quelqu'un qui incarne son art, avec humanité mais aussi inspiration. Il est relativement facile de rencontrer des pratiquants doués, voire exceptionnels, mais il est rare de rencontrer un Maître. C'est une rencontre qu'il faut essayer de ne pas manquer et c'est celle que j'ai faite au Jeong Tong.

Parcours en taekwondo

J’ai commencé le Taekwondo en 1998 à Papeete dans le Club Um-Yang Heim, où je suis resté pendant 11 ans. En 2007, j’ai pu obtenir mon 1er dan. Après une arrivée en métropole et une  installation dans la ville de Lyon j’ai continué le taekwondo pendant 2 ans jusqu’en 2011 au sein du « Taekwondo Club du Park ».

Après une interruption d’un an, j’ai repris une activité martiale en pratiquant la Boxe française au sein de mon école Polytechnique de Palaiseau entre 2012 et 2014.

Après un nouvel arrêt, je suis arrivé sur Rennes en 2016. Une amie a alors voulu commencer le taekwondo, me donnant envie de reprendre cette discipline, et je suis alors arrivé un peu par hasard au sein du JeongTong.

Compétitions

Durant mes années de pratiques du taekwondo en Polynésie , j’ai effectué beaucoup de compétitions
  • Championnats de Polynésie (tous les ans de 2003 à 2008)
  • Diverses coupes (en Polynésie de 2003-2008)
  • Les présélections pour l’équipe de Polynésie en 2005

Pourquoi le Jeong Tong

Après avoir fait beaucoup de combat et après 5 ans d'arrêt, ça m'a fait du bien de revenir sur des fondamentaux techniques. La proprioception acquise par ce type d'entrainement est d’ailleurs très intéressante pour la pratique d’autres sports (parachutisme notamment que je pratique en parallèle).

C'est agréable de voir que ce n'est pas qu'un club mais bien une mini-famille, les évènements organisés par le Jeong Tong comme le nouvel an asiatique l'illustrent parfaitement.

Même si ce n'est aujourd'hui plus ma priorité n°1, les arts martiaux en général et le Taekwondo en particulier font partie intégrante de mon identité et m'ont fait grandir et passer d'un jeune garçon turbulent de 7 ans à un adulte beaucoup plus réfléchi et posé (malgré les apparences !).

Parcours en taekwondo

J’ai commencé la pratique du Taekwondo tard, à 44 ans, dans un petit club au nord de Rennes. Compétitrice de Badminton j’aime le sport et aller au bout de mes limites et cet art martial m’a tout de suite plu : une activité physique très complète et équilibrée, qui fait travailler le corps aussi bien que le mental et qui associe effort physique, souplesse et endurance.

Une fois pratiquante j’ai découvert les valeurs « art martial » du Taekwondo : le respect envers son maître et les autres pratiquants, modestie, maîtrise de soi, l’entraide, persévérance, le goût de l’effort et l’envie de se dépasser.

J’ai obtenu ma ceinture noire 1er dan cette année (2018), mais je suis consciente d’avoir encore beaucoup à apprendre.

Pourquoi le Jeong Tong

Lors d’un stage de préparation à la ceinture noire j’ai fait la connaissance du Club Jeong Tong Taekwondo Dojang et du Maître Sébastien Lê. A cette occasion j’ai compris qu’il existe de nombreuses façons de pratiquer le Taekwondo et que cet art martial est bien plus qu’un sport de combat.

Le Jeong Tong pratique un Taekwondo traditionnel qui couvre tous les aspects du Taekwondo en mettant l’accent sur la voie originelle. Le club valorise particulièrement certains aspects comme le respect et la solidarité, le dépassement de soi et la confiance en soi - le tout dans une ambiance conviviale, sportive et bienveillante.

Au Jeong Tong nous ne sommes pas « consommateur d’un sport ». Le dojang est un lieu de partage et d’entraide. Nous sommes encouragés, corrigés, motivés par le Maître et les plus gradés avec une grande bienveillance. Chacun travaille et progresse à son rythme.

Le Jeong Tong est un club exceptionnel non seulement par la qualité des entraînements mais aussi par sa solidarité et son énergie : De nombreux stages sont organisés avec de grands maîtres venant de tout l’Europe et même de Corée, avec une politique financière permettant à tout le monde de pouvoir y participer. De nombreux projets et initiatives animent la vie du club.

Le Jeong Tong est un club sérieux, solidaire et convivial à la fois.

 

Les Membres du Bureau

 

Présidente : Lydie MANO – 06.61.17.32.49.
Vice-Présidente : Marion MANDON
Trésorière : Tiphaine DEBRUYNE
Secrétaire : Kévin DUFEIL
Secrétaire-adjointe : Sophie MOMPELAT